Sainte-Marie, ses pirates, ses baleines…

Sur un promontoire accessible à marée basse et faisant face à l’Ile aux Forbans, un verdoyant cimetière est le lieu de repos éternel d’aventuriers des mers du sud. A l’entrée de ce lieu en ruine, sur la première des tombes, une pièce de monnaie et quelques bonbons sont les dernières offrandes des guides locaux faites pour s’excuser des visites. L’une des pierres tombales porte l’emblème bien connu, un crâne et deux tibias croisés. Cette presqu’île est en effet la sépulture de pirates, de hors là loi, de fonctionnaires des colonies et de forçats étrangers. On y découvre aussi de nombreuses tombes de marins et trafiquants dont certaines datent du début du dix-huitième siècle. Ici, un capitaine semble avoir été enterré debout, là, un matelot s’est fait graver une épitaphe insolite par son meilleur ami…


2 Comments

  1. Louise
    Posted 8 août 2009 at 10:21 | Permalink

    Sainte-Marie, ses pirates, ses baleines…et puis ceux qui tombent des bateaux…! =)

  2. Nans
    Posted 29 août 2010 at 21:58 | Permalink

    Il faut,parfois, donner de sa personne pour atteindre le cimetière des pirates:les coquilles d’huîtres se sont chargées de me faire saigner l’orteil!!!Ça en valait la peine :)

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*